Claude GUEANT et l’AFFTAC ont trouvé un terrain d’entente.

Résultat de la réunion du jeudi 26 mai au ministère de l’intérieur : Claude GUEANT et l’Association Française des Fournisseurs et Utilisateurs de Technologies et d’Aide à la Conduite (AFFTAC) sont parvenus à un accord.

La discussion constructive révélant leur objectif commun d’améliorer la sécurité sur les routes ont amené les deux parties à une réflexion et une coopération pour développer un ensemble de fonctionnalités contribuant à améliorer la sécurité routière.

Seul changement, les « avertisseurs de radars » deviennent des « assistants d’aide à la conduite » permettant de signaler les zones dangereuses. Un complément aux radars pédagogiques qui seront placés dans les secteurs accidentogènes, qui signalera les zones dangereuses le long de l’itinéraire pour permettre à l’utilisateur d’adapter sa vitesse aux limitations.

Lire le communiqué de presse du ministère de l’intérieur, en date du vendredi 27 mai 2011.