Archives du mot-clé mesures sécurité routière

Nouvelles mesures en sécurité routière : après un avril meurtrier, Matignon sévit !

A problèmes graves, réponses graves ! Le gouvernement réagit fermement contre le relâchement des comportements sur les routes en durcissant les sanctions.

Ce matin 11 mai 2011, a eu lieu en urgence avec 2 mois d’avance, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR), présidé par le 1er ministre François Fillon. Plusieurs mesures drastiques ont été annoncé, en réponse à la forte augmentation de la mortalité routière du premier semestre 2011.

Des chiffres alarmants : 1267 personnes mortes sur les routes françaises depuis le début de l’année, soit 12.8% de plus que l’an dernier. Un mois d’avril qui compte à lui seul une augmentation de 19.9% de la mortalité par rapport à Avril 2010.

En priorité la lutte contre la vitesse (25 046 grands excès de vitesse recensés en 2010) :

– Suppression des panneaux annonçant les radars fixes.
– Installation de 1000 nouveaux radars d’ici 2012.
– Expérimentation, dès cette année, d’une nouvelle génération de radars mobiles.
– Les cartes d’implantation des radars ne seront plus rendues publiques.
– Interdiction des avertisseurs de radars : la distribution de ces boitiers sera passible de deux ans de prison et 30 000 € d’amende et leur possession d’une amende de 1500 € et la perte de 6 points.
– Menace de peine de prison pour les chauffards excédent de 50km/h la vitesse autorisée. 

Contre l’alcoolémie (1ère cause de mortalité au volant) :

– Retrait de 8 points au lieu de 6 pour un taux supérieur à 0.8g/l. 

Contre le téléphone et le DVD en voiture :

– Retrait de 3 points au lieu de 2 pour le téléphone au volant.
– Retrait de 3 points et 1500 € d’amende pour la possession d’un appareil à écran en fonctionnement dans le champs de vision du conducteur, hors GPS (Lecteur DVD…)

Pour les motos (24% des morts sur routes alors qu’ils ne représentent que 2% du trafic) :

– Obligation de porter un équipement rétro-réfléchissant.
– Obligation de formation pour les conducteurs de 2 roues motorisés reprenant après 5 ans d’interruption.
– Agrandissement des plaques d’immatriculation.

Pour les bus :

Obligation sans délai d’utilisation des éthylotests antidémarrage dans les transports collectifs équipés.

Pour les plus jeunes :

– Développement de l’éducation routière dans les établissements scolaires, à l’image de l’expérimentation dans 80 lycées en France en 2010.

Pour les entreprises :

– Accentuation des actions engagées depuis le printemps 2010 sur la prévention du risque routier professionnel.

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse du CISR (11/05/2011).